MERCI aux ÉTUDIANTS de LEVERRIER

Les étudiants des classes de CPGE du lycée Leverrier ont mis sur pied une opération « paquets cadeaux » en décembre et nous ont remis un chèque du montant collecté. Cette somme va venir en aide aux femmes de Kari, au Burkina Faso, pour la poursuite du projet en cours « de la production locale à la commercialisation » et plus particulièrement pour la construction de la boutique.

KARI 2017

Fin août, 3 adhérents se sont rendus à Kari* pour envisager la pérennité du projet lancé fin 2016 : DE LA PRODUCTION LOCALE A LA COMMERCIALISATION.

Ce projet, mené en lien avec l’AMP (Agence de micro-projet) et la mairie de Saint-Lô, a pour objectif le développement d’AGR (activités génératrices de revenus) au profit des femmes du Territoire de Kari.
A cet effet, la délégation de Saint-Lô est allée à la rencontre de plusieurs groupements féminins du Territoire de Kari. Les nombreux échanges ont fait état de difficultés avec le partenaire technique initial aussi des contacts ont donc été pris avec un autre organisme pour assurer la continuité et l’aboutissement de ce projet ambitieux

Autre groupement rencontré : Makuy

 

 

 

 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

 

 

 

 

Bureau de l’Union Mazounsé où la place des femmes est reconnue.

 

 

 

 

 

 

 

 

*A l’Ouest de Ouagadougou, dans la Boucle du Mouhoun, Kari est un village du Burkina Faso avec lequel le groupe de Saint-Lô entretient des liens d’amitié depuis plus de 35 ans.

 

 

 

 

 

Et donc…

IMG_1449 IMG_1450 IMG_1451

Mariam, membre de l’association AZaMa au Burkina Faso, a été reçue vendredi dernier 26 août, à la mairie de Saint-Lô. Le maire François Brière ainsi que Françoise Fossey, présidente de ActionAid-Peuples Solidaires St Lô, ont rappelé les liens qui existent entre la ville de St Lô et le Burkina par le biais d’une convention triennale qui concerne également le Sénégal, l’Inde et le Brésil.

Après les discours d’usage, le maire a offert à Mariam un livre sur la ville de St Lô.

Soirée Burkinabé au centre Mandela

2015 09 - Farafin KoLe 29 septembre, la soixantaine de personnes venue visionner le film « Farafin ko » d’Aïcha Chloé Boron, native du Burkina Faso, au Centre Mandela de St Lô a pu se restaurer à la mode burkinabé. En effet, dès 14 h, quelques personnes, sous la direction d’Aïcha ont commencé à préparer :

  • l’apéritif : épluchage des arachides, préparation du bissap (infusion de fleurs d’hibiscus à boire froide)
  • le dîner : cuisson du poulet, du fonio (sorte de semoule), des gâteaux à la banane et en parallèle confection de la sauce à base de pâte d’arachides, d’aubergines, d’oignons et de poivron et pour finir le degue (petit mil au fromage blanc) ainsi que l’infusion de kinkeliba.

A 19 h, a débuté la projection du film qui nous a transportés dans une « cour » du Burkina pour nous faire découvrir la vie quotidienne et ses préoccupations. S’en est suivi un débat animé par Aïcha, la réalisatrice du film, puis un moment très convivial où tous ont pu découvrir et apprécier les différents plats et boissons.

2015 09 - Farafin

Louise Bombiri en vacances à Saint-Lô

Louise, femme de Benjamin né à Kari, est arrivée à Saint-Lô le jour de son anniversaire pour quelques jours. Les membres du CA ont à cœur de lui faciliter son séjour et de lui faire découvrir agréablement notre département : pêche à pied à Coutainville, visite du Mont Saint-Michel, découverte d’un centre commercial, rencontre avec des enfants d’un centre aéré et dans le cadre des TAP/NAP, plats régionaux, etc.2014.09 - Kari - Louise 1

MISSION à KARI


Thérèse, Maurice et André s’apprêtent à partir en mission à Kari.

Objectifs :

– point sur le plan triennal

– impact de l’action « fours améliorés »

– fonctionnement du moulin

– visite des écoles et du dispensaire

– tournée des villages, etc.